NBA – Derrick Rose a-il enfin chassé ses démons ?

4 min read

Credits Photos: The Undefeated

C’est dans un article rédigé que Marc J. Spears, rédacteur pour The Undefeated met la lumière sur le plus jeune M.V.P de l’Histoire : Derrick Rose. L’ancien joueur star des Bulls et désormais aux Wolves s’est livré sur ses dix premières années qu’on peut qualifier d’extraordinaire, tant elles ont été marqués par la lumière, la surbrillance mais également les ténèbres. Rapide retour sur l’état actuel du Yoann Gourcuff américain. 

Derrick Rose le dit lui-même : il va bien. Une carrière qui a côtoyé les sommets et des moments d’une rare obscurité, plus jeune M.V.P de l’Histoire, comme il l’explique si bien : beaucoup à sa place auraient baissé les bras. Beaucoup auraient lâché et pris leur retraite.Après une année complète et surtout en pleine santé, Derrick Rose affirme que physiquement et mentalement le joueur se sent bien, à force de détermination et de travail, le joueur prouve qu’il peut encore jouer en NBA :

« Je sais ce que c’est de bosser dur, je donne tout.Tant qu’à faire et tant que je suis ici à Minnesota, autant jouer le rôle de mentor auprès de ces jeunes gars. Leur apprendre à devenir un leader, être exemplaire et puis continuer à être heureux. Avec le temps, les gens, les fans étaient en colère contre moi, ils m’en voulaient parce qu’ils voulaient me voir jouer. Je comprends totalement.

J’ai fait et je fais tout pour guérir chaque fois que je suis blessé pour pouvoir remettre un pied sur les parquets. Personne ne voit à quel point c’est difficile d’être enfermé dans ce piège d’avoir été M.V.P si jeune. Rares sont ceux qui reviennent à un niveau égal avec un tel passif. J’étais coincé, à cause de mes débuts. »

Déjà interrogé par Undefeated en décembre lorsqu’il était à Cleveland, D-Rose certifiait qu’il n’était pas en dépression.Rose aurait pu « rechuter » avec une telle année : Cavs, Utah, coupé par le Jazz, signé par les Wolves alors qu’il recevait que des offres de 10 jours. L’illustration de la cruauté et realité de la vie/NBA et à quel point le vent peut tourner rapidement en votre défaveur.

« Je ne l’étais pas, chacun à ses problèmes dans ce monde, chacun règle ses soucis en temps voulu, j’avais besoin de me retrouver, savoir qui j’étais. »

En tout cas, une personne est bien heureuse de retrouver l’ancien M.V.P dans son équipe et il s’agit d’une personne qui l’a vu évoluer en NBA sous sa tutelle : Coach Thibodeau.

« Je le connais bien, j’ai passé beaucoup de temps avec lui, c’est un mec simple. Je l’ai suivi et j’ai regardé ses matchs partout où il a pu passer. Je sais de quoi il est capable, il lui suffit juste d’être en bonne santé.Le fait est, qu’il n’a que 29 ans. Il y’avait encore de bons aspects à le resigner. »

D-Rose a passé un été agréable : capable de tenir debout pour une fois depuis 4 ans. Il a pu sortir, aller à des concerts, prendre du bon temps et son corps l’a laissé en paix.

« Cela fait longtemps que je n’ai pas autant apprécié un été […] Je vais prendre ma chance, essayer de revenir au meilleur niveau possible. Je ne veux pas perdre de temps à m’attarder sur ce que les gens ont fait ou font, je veux écrire ma propre Histoire. Si je ne jouais pas comme ça maintenant, j’aurais déjà arrêté. Je suis stable financièrement.

Je suis resté fort et concentré, j’ai mon fils qui me regarde jouer et je dois être un exemple pour lui, quand il sera plus grand à se plaindre H24. Je rentre dans ma 11e année de NBA. Je me suis déchiré le ligament à ma 3ème année, pleins de gars seraient partis à la retraite. Financièrement, j’ai économisé des sous, c’est juste pour l’amour du basket, je sens que je peux encore jouer. »

Un discours plus complet et plus affirmé dans ces propos, Derrick Rose aurait-il enfin passé l’obstacle si difficile qu’étaient ces dernières années ? Tout reste à confirmer, cependant ne boudons pas notre plaisir de voir un joueur d’une telle aura et magnificence, faire toujours partie de la NBA. Si son corps le laisse bel et bien en paix, le départ de Jimmy Butler pourrait le propulser sur les rangs du cinq majeur à nouveau…

Source : The Undefeated.

 

Laisser un commentaire