NBA – Dwight Howard souffre toujours mais mange au lit !

3 min read

Dwight Howard a bel et bien entamé sa saison sous les couleurs des Wizards, cependant le joueur est loin d’avoir complètement guéri de sa blessure. Dans un article pour The Athletic le joueur explique le parcours long et douloureux que lui provoque son inflammation au muscle piriforme.

Piriforme vous avez dit ? Oui ! Pour tous ceux qui n’ont pas une connaissance en anatomie poussé comme nous, il s’agit d’un muscle dans la zone du bassin, bas du dos et également relié à la cuisse.

Une blessure qui au delà de gêner le joueur, transforme totalement sa façon de vivre ou de se préparer aux matchs NBA. Durant les pauses d’un match ou les simples moment ou Dwight Howard est sur le banc, rares seront les instants ou vous verrez le pivot assis. En effet pour le moment s’asseoir est une épreuve douloureuse pour Howard. Le joueur est donc la plupart du temps allongé sur le ventre au bord du terrain, ou debout. Le staff des Wizards a mis à disposition un tapis suffisamment grand pour qu’il puisse s’y allonger.

« Je ne souhaite à personne de vivre ça. Les gens se marrent vis à vis de la location de la blessure mais c’est une vraie plaie pour vivre normalement. »

Au delà d’avoir entaché sa pré-saison et les premiers matchs en saison régulière, Howard doit revoir entièrement sa manière d’effectuer la moindre activité comme devoir se rendre dans sa cuisine.

Solution au remède, le pivot prend désormais ses repas non plus à table mais au lit ! En plus de devoir laver les draps il devra aussi les nettoyer pour enlever les tâches de ses repas. Seulement capable de s’asseoir pour de courts instants, comme pour mettre ses sneakers, Dwight Howard a la chance de pouvoir se déplacer avec l’équipe dans l’avion des Wizards qui a des sièges qui peuvent se mettre à l’horizontale.

« Ce n’est pas un exercice confortable mais ça ne durera qu’un temps. Au lieu de me plaindre de cette blessure j’essaie d’en tirer quelque chose de positif, avoir des réflexions sur ce qu’il s’est passé. »

Un rythme de vie tronqué, qui se remarque aussi sur les parquets. Scott Brooks a déclaré à ses joueurs en plein match face aux Knicks qu’une action aurait pu se finir par un alley-oop vers Dwight Howard. Le joueur lui a répondu que ce n’était malheureusement pas encore possible vu son état physique.

« J’ai souri et je lui ai dit : »Coach je suis désolé mais les jambes sont pas encore là pour ça. A chaque fois qu’on revient de blessure, il faut dans un premier temps que le corps se remette, puis dans un second temps que le corps se remette en forme pour jouer au basketball. Je dois retrouver ma forme de SuperMan. »

Même si l’équipe est consciente que cette situation n’est pas éternelle, c’est tout le monde qui doit prendre son mal en patience avant qu’Howard soit à nouveau à 100% de ses moyens. Espérons que ce soit le plus vite afin que les Wizards connaissent à nouveau les victoires.

Source : The Athletic NBA

Crédit Photo : USA TODAY 

Laisser un commentaire