NBA – Pour Fizdale, les jeunes Knicks doivent apprendre par l’échec

3 min read

En voilà une bien bonne, à lire comme titre c’est assez cocasse, mais il s’agit bien d’un point de vue du coach des Knicks : le noyau des jeunes de New York doivent apprendre: par la défaite et ce que ses enseignements peuvent prodiguer. C’est en sortie du match contre les Nets que le tacticien de Big Apple exprime son point de vue qui peut dérouter au prime abord.

C’est notamment lorsqu’il a été question de mettre Tim Hardaway Jr par séquences sur le banc plutôt que dans le cinq majeur, pour réduire les lacunes défensives des Knicks que David Fizdale a établi sa longue théorie sur le fait que les joueurs NBA doivent passer par un processus d’apprentissage et que le succès rendait les joueurs softs.

Je ne peux pas le cacher aussi facilement. Il doit apprendre à stopper son adversaire. S’ils ratent, ce n’est pas grave, ils apprendront à travers ce processus. Tirer des leçons de leurs erreurs.  C’est comme ça que nous apprendrons tous. Les meilleurs enseignements se font à travers l’échec et non pas le succès. Le succès vous rend soft, il faut sentir la douleur de devenir un meilleur joueur dans cette ligue.

Le Head Coach n’hésite d’ailleurs pas à responsabiliser les rookies ou sophomores de cette équipe, alors que d’autres coaches dans la Ligue privilégient la patience et le temps de jeu au compte goutte pour ne pas jeter le lionceau dans la fosse.

Ces jeunes croient vraiment en eux, ils savent qui ils sont, où ils vont, j’ai pas l’impression qu’ils soient effrayés.

Il suffit que de jeter un rapide coup d’oeil au temps de jeu de l’effectif des Knicks pour s’apercevoir que ménager les poulains n’est pas forcément dans la mentalité et l’état d’esprit actuel de Fizdale :
– Frank Ntilikina, sophomore, 29.6 minutes de temps de jeu en moyenne. Deuxième plus gros temps derrière Tim Hardaway Jr.
– Damyean Dotson, sophomore, 29.2 minutes de temps de jeu en moyenne. Troisième derrière Ntilikina.


Crédits Photo : Kevin Hagen.

Pour ce qui est des jeunes pousses : Allonzo Trier tourne à 21 minutes, 18.7 minutes pour Kevin Knox (récemment blessé donc à prendre à des pincettes car le rookie devrait prendre des minutes dès son retour).

Une vraie mentalité qui devrait plaire à certains joueurs de l’effectif New-Yorkais, cependant il faudra rester mesuré, ce n’est pas demain la veille que Tim Hardaway fera partie de l’élite des défenseurs NBA. Quoiqu’il en soit, les Knicks redeviennent séduisants petit à petit avec une identité qui se construit pierre par pierre, un aperçu qui devrait peut être séduire le géant letton, Kristaps Porzingis, dont toute la ligue attend son retour avec impatience.

Source : Basketball Reference, The Athletic.
Crédit Photo : USA Today

Laisser un commentaire