NBA – Daryl Morey attend toujours Sergio Llull

2 min read

C’est en 2009 que les Houston Rockets s’étaient fait le luxe d’assurer la main mise sur le joueur espagnol Sergio Llull, en dépensant le plus gros amas financier pour un deuxième tour de draft : 2.5 millions de dollars pour s’assurer les droits du joueur. Détenant toujours les droits sur Llull, le General Manager des Rockets, Daryl Morey voit l’horloge tourner et le meneur du Real Madrid rester au chaud dans la capitale espagnole alors que Morey aimerait bien le voir porter un jersey aux couleurs de Houston. 

Sur le toit de l’Europe depuis quelques années avec le Real Madrid, Sergio Llull avait fait part l’an dernier de son désir fort de rester dans son pays natal et pourquoi pas finir sa carrière au sein du mythique club. Chose qui doit légèrement déplaire au GM des Rockets qui a souvent pris l’habitude de lorgner sur des prospects forts et prometteurs de l’Europe (ex: Alessandro Gentile).

« Arvydas Sabonis était le meilleur produit européen à l’époque et a pris sa décision de rejoindre la NBA à 31 ans. Sergio Llull aura 31 ans l’année prochaine. Est-ce que l’histoire se répétera ? En tout cas, nous attendons toujours le meilleur joueur hors-NBA les bras ouverts. C’est un profil parfait pour la NBA actuelle. »

Une déclaration bien chaleureuse qui devrait plaire au numéro 23 du Real Madrid, qui semble néanmoins décidé.

« Je suis ici chez moi à Madrid, je suis arrivé à mes 19 ans, j’étais encore un enfant, j’ai grandi là-bas et j’ai appris à devenir un homme et un joueur de basketball. Je suis très heureux d’être à Madrid et c’est ici que je souhaite être. »

La suite s’annonce compliquée pour Morey, l’opération séduction du M.V.P de l’Euroleague et de la Liga Endesa 2016/2017 semble tomber à l’eau avant même d’avoir commencé. D’autant plus qu’il faudrait faire de place sur le poste 1 à Houston afin d’espérer attirer un peu plus l’espagnol et connaissant le backcourt texan, autant vous dire qu’il ne viendra pas pour jouer 11 minutes en sortie de banc.

Source : The Wall Stree Journal, Sportando, HoopsHype. 
Crédit Photo : Endesa.

Laisser un commentaire