NBA – Llyod Pierce patient avec ses faucons

2 min read

Crédits : USA TODAY

Fraîchement arrivé en Géorgie, l’ancien assistant des Sixers aura la grande tâche de faire oublier Mike Budenholzer et de poser les premières pierres d’une nouvelle fondation à Atlanta, basée sur de jeunes talents notamment à travers les Drafts de Trae Young et Kevin Huerter. La saison approche à grand pas et le tacticien s’est confié pour The Athletic sur sa manière de voir les choses et comment compte-il aborder son poste de head coach. 

Crédits Photos : USA TODAY.

Dans un article de Tori McElhaney dans The Athletic, Pierce explique que les boulons vont commencer à se resserrer sur les prochains entraînements, réputé pour sa dimension défensive, le jeune coach de 42 ans a voulu mettre au parfum son effectif. En effet dès la semaine prochaine les trainings seront plus complexes, plus poussés et Pierce a annoncé que les coups de sifflets risquaient d’être beaucoup plus présents. Pour blâmer les jeunes qui ne défendent pas ? Non pas forcément, juste car la saison approche et que le coaching doit commencé à être appliqué.

Loin dans les previews NBA, pour ne pas dire souvent derniers, Atlanta n’a aucun enjeu particulier si ce n’est de faire jouer les jeunes, développer les charnières Young-Huerter-Collins afin de voir de quoi sont-ils réellement capables. Chose que le coach des Hawks a bien compris. Il a donc pris une décision particulière : attendre une dizaine de matchs pour disposer d’un échantillon de ce que ses joueurs peuvent produire, avant d’émettre des sentences/changements tant sur le plan individuel que collectif.

Se reconstruire par la Draft, voilà une idée apportée par Travis Schlenk, précédemment passé par les Golden State Warriors. Ayant connu la reconstruction via l’arrivée de Curry, Thompson, Green via la Draft, l’idée de Schlenk serait de réitérer l’exploit d’arriver à développer un noyau de jeunes joueurs afin de ramener la franchise vers les sommets, à commencer par les Playoffs. Copier les Warriors semble impossible, mais s’en inspirer très fortement est une solution plus qu’envisageable, que Lloyd Pierce semble avoir bien assimilée.

Nous voulons créer une identité qui colle parfaitement à notre équipe. L’effectif est jeune, il faut s’en servir, nous voulons et devons être compétitifs, alors nous le serons.

L’avenir nous dira si les Hawks ont misé sur le bon joueur en la personne de Trae Young pour bâtir le futur des Hawks, quoiqu’il en soit cette année en jachère permettra de voir si la cohabitation avec ces jeunes joueurs et les récents déjà installés (Prince, Collins) est positive ou non.

Source : The Athletic. 

Laisser un commentaire